Deux proches de Larossi Abballa mis en examen

le
0
DEUX PROCHES DE LAROSSI ABBALLA MIS EN EXAMEN
DEUX PROCHES DE LAROSSI ABBALLA MIS EN EXAMEN

PARIS (Reuters) - Deux proches du tueur présumé de policiers à Magnanville (Yvelines) ont été mis en examen dans la nuit de samedi à dimanche pour "association de malfaiteurs terroriste" criminelle, a-t-on appris de source judiciaire.

Les magistrats n'ont pas retenu à ce stade de complicité directe de Charaf-Din Aberouz et Saad Rajraji dans le meurtre de Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, commis lundi soir au domicile du couple.

Les suspects, tous deux arrêtés mardi, ont été placés en détention provisoire, dit-on également de source judiciaire.

En septembre 2013, ils avaient été condamnés à de la prison ferme, en même temps que le tueur présumé de Magnanville, Larossi Abballa, au procès d'une filière djihadiste à destination du Pakistan.

Un troisième homme placé en garde mardi a été relâché samedi.

L'enfant du couple de policiers tués, âgé de trois ans, a été retrouvé indemne à l'issue d'un assaut du Raid au cours duquel Larossi Abballa a été abattu.

(Simon Carraud, édité par Jean-Philippe Lefief)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant