Deux hommes déférés après l'attentat déjoué de Villejuif

le , mis à jour à 16:30
0

PARIS (Reuters) - Deux hommes ont été présentés jeudi à un juge d'instruction dans le cadre de l'enquête sur l'attentat déjoué de Villejuif (Val-de-Marne), a-t-on appris de source judiciaire.

Agés de 35 et 39 ans, ils avaient été interpellés dimanche matin dans les Yvelines. Le parquet a requis leur placement en détention provisoire.

Les enquêteurs cherchent à identifier les complicités dont a pu bénéficier Sid Ahmed Ghlam, un étudiant en informatique de 24 ans soupçonné d'avoir préparé un attentat "imminent" contre au moins une église à Villejuif.

L'Algérien, mis en examen et écroué fin avril, a reçu des "instructions données vraisemblablement de Syrie et pour le compte d'organisations terroristes", ainsi qu'une aide sous forme de véhicules et d'armements, d'après le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Sid Ahmed Ghlam est également soupçonné du meurtre d'Aurélie Chatelain, qui avait été retrouvée tuée par balle dans sa voiture.

Outre le principal suspect, un homme de 33 ans, connu des services de police pour des faits de droit commun et dont les empreintes génétiques avaient été relevées dans un véhicule et sur un gilet pare-balles saisi lors de perquisitions, a été mis en examen fin avril dans cette affaire.

(Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant