Deux corps retrouvés sous un drap au coeur du vieux Rouen

le
0
Une mise en scène qui intrigue les enquêteurs du service régional de police judiciaire de Rouen. 
Une mise en scène qui intrigue les enquêteurs du service régional de police judiciaire de Rouen. 

C'est un immeuble de style normand avec colombages, place de la Pucelle, au c?ur du très fréquenté Vieux Rouen. Dans un studio du rez-de-chaussée occupé par une jeune femme, une de ses amies a fait dimanche soir 20 décembre, une macabre découverte. La visiteuse s'inquiétait de  ne pas avoir de nouvelles, d'autant qu'elle avait en vain frappé à plusieurs reprises à la porte durant la journée. « Elle est entrée en utilisant une fenêtre qui n'était pas totalement fermée. Cette fenêtre restait habituellement entrouverte », a déclaré au site Normandie-actu le procureur de la République de Rouen, Jean-François Bohnert.

Mise en scène et porte fermée

Âgée de 24 ans, Élise, locataire des lieux, « une jolie blonde », selon les voisins, et Julien, 31 ans,  infirmier au CHU de Rouen, qui ne vivaient pas ensemble, gisent morts allongés sur le sol. Les corps sont recouverts d'un drap : une mise en scène qui intrigue les enquêteurs du service régional de police judiciaire de Rouen. Autre interrogation : la porte du studio était fermée. Au vu des premières constatations médicales, les deux victimes portent de nombreuses traces de violences et des ecchymoses. Mais aucune trace de sang n'a été relevée : l'hypothèse d'une strangulation semble privilégiée. Les résultats de l'autopsie seront en principe connus mercredi.

Le studio où s'est déroulé le drame a été le cadre d'investigations poussées de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant