Deux casques bleus tués dans un attentat suicide au Mali

le
0

BAMAKO (Reuters) - Deux casques bleus ont été tués samedi et neuf autres ont été blessés dans un attentat suicide contre une base du nord du Mali, rapporte la mission locale des Nations unies (Minusma).

Un véhicule a explosé dans la matinée aux abords de la base de Ber, village situé à 60 km à l'est de Tombouctou, précise-t-elle dans un communiqué, sans évoquer la nationalité des victimes. Selon un membre de la mission, les deux soldats décédés étaient Burkinabés.

"Cette violence est insensée. La Minusma paye un prix trop élevé alors que ses membres sont ici pour assurer le retour à la paix et à la stabilité", s'est indigné David Gressly, représentant spécial adjoint de l'Onu au Mali.

(Adama Diarra, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant