Des problèmes de santé pour l'Apple Watch ?

le
0
La première génération d'Apple Watch sera connectée, mais dénuée des capteurs de suivi de la santé initialement annoncés.
La première génération d'Apple Watch sera connectée, mais dénuée des capteurs de suivi de la santé initialement annoncés.

À grands pouvoirs grandes responsabilités, ressassait Spiderman. Apple pourrait en dire autant. Promettre sans tenir est un sport à risque, même lorsqu'on pèse 700 milliards de dollars... Mais tenir ses promesses et décevoir serait sans doute pire encore. Ainsi, l'Apple Watch, disponible dans les Apple Store à compter d'avril prochain, sortira sans doute amputée des fonctionnalités de suivi de la santé initialement annoncées, selon différentes sources qui se sont confiées au Wall Street Journal. Non seulement parce que certaines fonctionnaient mal, mais aussi parce que le fait de les proposer aurait supposé d'obtenir une autorisation de mise sur le marché de la part des régulateurs américains du secteur de la santé.

Prière de s'épiler ?

Initialement, cette montre connectée devait être capable de mesurer la pression sanguine, le rythme cardiaque, le niveau de stress, et même le niveau de sucre dans le sang. Mais, apparemment, toujours selon les sources du WSJ, les capteurs de la montre connectée fonctionnent mal si la montre est portée trop lâche, ainsi que sur certaines peaux, trop sèches ou... trop poilues ! Faudra-t-il prévoir un alinéa "épilation" dans les conditions générales d'utilisation de l'Apple Watch ?

Apple ne serait par ailleurs pas parvenue à mesurer correctement la pression sanguine et le niveau d'oxygène ou de sucre dans le sang, des fonctions de suivi de la santé avancées qui auraient sans doute...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant