Départementales : un tiers des Français n'ont pas entendu parler de ces élections

le
0

Une affiche du Front national sur un panneau de la ville d'Hénin-Beaumont, le 22 février 2015.
Une affiche du Front national sur un panneau de la ville d'Hénin-Beaumont, le 22 février 2015.

 

L'abstention risque de battre des records aux prochaines départementales. Un sondage Odoxa réalisé pour i>Télé révèle qu'un tiers des Français n'avaient aucune idée que des élections départementales se tenaient les 22 et 29 mars prochains ni même ne savent en quoi elles consistent et à quoi elles servent.Une ignorance que viennent moduler deux importantes variables, note l'institut de sondage : l'âge et le milieu social. Cette méconnaissance des départementales progresse en effet de façon mécanique avec la jeunesse : 9 % auprès des plus de 65 ans, 29 % auprès des 50-64 ans, 36 % auprès des 35-49 ans, 51 % auprès des 25-34 ans et 56 % auprès des 18-24 ans. Ainsi, c'est plus d'un jeune sur deux âgé de 25 à 34 ans qui n'a aucune idée de la tenue de ces élections.De même, les ouvriers sont deux fois plus nombreux (57 %) par rapport aux cadres (28 %) à ne pas savoir que les départementales ont lieu le mois prochain. "Il faudrait un miracle pour que l'abstention aux prochaines élections départementales ne batte pas un record", analyse Odoxa à la vue de ces résultats.Fort potentiel du vote FNL'institut de sondage relève également le fort potentiel du vote FN lors de ces départementales, le parti "mordant toujours bien plus sur le vote de droite [et l'abstention] que sur le vote de gauche", note-t-il. Le parti de Marine Le Pen est en effet donné numéro un au premier tour des départementales dans les sondages de rapports de force...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant