Départementales 2015 : Qui pour affronter Baylet ?

le
0
Qui osera se présenter face à Jean-Michel Baylet ?
Qui osera se présenter face à Jean-Michel Baylet ?

"C'est le flou complet. Tout le monde grenouille en secret. On ne découvrira que demain qui sera candidat", dit Léopold Viguié. À 76 ans, l'élu qui présidera jeudi matin la séance du conseil général du Tarn-et-Garonne en sa qualité de doyen avoue qu'il n'a "jamais vu ça". Qui osera se présenter contre Jean-Michel Baylet, président depuis trente ans du département ?Le patron de La Dépêche du Midi a beau avoir été élu dès le premier tour dans son fief de Valence d'Agen, la gauche a fondu et l'horizon politique du président du PRG s'est obscurci depuis qu'il a perdu son siège de sénateur en octobre dernier. Jean-Michel Baylet a beau dire que l'élection départementale au suffrage universel direct n'a rien à voir avec les sénatoriales, son sort est à nouveau suspendu au vote des élus. Sur le papier, le président sortant peut revendiquer une majorité de 16 conseillers étiquetés à gauche par la préfecture, contre 14 pour la droite et le centre. Sauf que deux élus classés "divers gauche" ont fait savoir leur intention de siéger "sans étiquette". Léopold Viguié, classé "divers droite" et qui siégeait auparavant parmi les non-inscrits, devrait les rejoindre. Et d'autres encore... "Avec tous ces nouveaux élus, on ne sait plus", dit l'ancien représentant du canton aujourd'hui disparu de Caylus. Les conseillers qui ne se reconnaissent ni dans l'UMP de Brigitte Barèges, la très sarkosyste maire de Montauban, ni dans le PRG...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant