Départementales 2015 : les réactions politiques

le
1
Nicolas Sarkozy n'a pas boudé son plaisir dimanche soir à l'issue du premier tour des départementales.
Nicolas Sarkozy n'a pas boudé son plaisir dimanche soir à l'issue du premier tour des départementales.

22 h 40. François de Rugy, coprésident du groupe écologiste à l'Assemblée, a estimé dimanche que le résultat du premier tour des départementales devait servir d'"électrochoc", pour la majorité et les écologistes, car il montrait qu'une gauche "désunie" disparaissait, "quelle que soit la sensibilité". "Le résultat du premier tour des élections départementales doit servir d'électrochoc [...] pour la majorité, et singulièrement pour les écologistes, il n'est plus possible de continuer comme avant", écrit-il dans un communiqué.21 h 30. "On va tous se mobiliser pour transformer l'essai", a affirmé Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) : 21 h 21. "C'est une sanction pour le gouvernement", tacle Luc Chatel : 21 h 20. "C'est une victoire collective [...]. Ne personnalisons pas cette campagne", tranche l'UMP Bruno Lemaire.21 h 19. "Nous n'apporterons pas nos suffrages à la majorité socialiste", a annoncé Brice Hortefeux", après que Nicolas Sarkozy a appelé au "ni-ni" au second tour :21 h 18. Selon le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone, "c'est un premier tour de résistance" :21 h 17. François Bayrou, dont la formation n'a obtenu que 0,9 % : "Je ne pense pas que Nicolas Sarkozy soit le seul vainqueur de cette élection" :21 h 10. François Fillon : "Avec ce premier tour, l'UMP et ses alliés font une percée significative. La disparition de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le lundi 23 mar 2015 à 10:43

    Parlons morale;Depuis 2012 les inégalités entre les citoyens français n'a jamais été aussi grande, D'un coté les élus,les statuts et régimes spéciaux,abreuvés de primes et allocations,garantie d'emploi à vie,temps de travail réduit,retraite à calcul spécifique:De l'autre coté les salariés et travailleurs du privés,entrepreneurs et artisans taxés aux maximum, 600 000 chômeurs de plus en 3 ans,aucun signe d'amélioration à l'horizon: caisse de retraite pillées pour les régimes spéciaux.