Départementales 2015 - Le Callennec : "Pour le cumul des fonctions, pas celui des indemnités"

le
0
La droite et le centre sont unis en Ille-et-Vilaine pour les prochaines départementales.
La droite et le centre sont unis en Ille-et-Vilaine pour les prochaines départementales.

Assistante parlementaire de Pierre Méhaignerie durant une vingtaine d'années, Isabelle Le Callennec est devenue elle-même députée en 2012 et a été récemment promue porte-parole de l'UMP par Nicolas Sarkozy. Elle est aussi à la tête d'une liste d'union de la droite et du centre pour les prochaines départementales en Ille-et-Vilaine. L'objectif de ce scrutin, c'est de reprendre le département au PS, le socialiste Jean-Louis Tourenne étant à la tête du conseil général depuis 2004.Le Point.fr : Quels sont les reproches que vous pourriez adresser à la majorité sortante ?Isabelle Le Callennec : En début de mandat, il y a eu d'abord une augmentation des impôts et les gens n'en peuvent plus. Dans un département dont la population augmente de 11 000 habitants par an, on doit aussi investir. Or, il y a eu des années de baisse des investissements qui se sont révélées contre-productives et c'est seulement deux mois avant les élections que l'on a décidé d'investir à nouveau ! Auparavant, l'Ille-et-Vilaine était un département renommé pour son action sociale, en termes d'innovation, d'expérimentation. Or, nous avons eu affaire ces dernières années à une gestion au fil de l'eau. Il y a pourtant beaucoup de défis à relever et des marges de manoeuvre. Si l'on prend le problème du vieillissement, du maintien à domicile, de l'accueil des personnes âgées et handicapées, il est possible de travailler autrement, au-delà des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant