Défilé à Paris de la Marche des femmes contre Trump

le
9
DÉFILÉ À PARIS DE LA MARCHE DES FEMMES CONTRE TRUMP
DÉFILÉ À PARIS DE LA MARCHE DES FEMMES CONTRE TRUMP

PARIS (Reuters) - Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées samedi après-midi à Paris pour une manifestation visant à dénoncer les propos misogynes et racistes de Donald Trump.

Ce défilé fait écho à la Marche des femmes qui devrait réunir 200.000 personnes à Washington, au lendemain de l'investiture du 45e président des Etats-Unis.

Le défilé parisien, principalement constitué de femmes, s'est déroulé entre le parvis des droits de l'homme, sur l'esplanade du Trocadéro, et le Mur de la Paix situé sur le Champ-de-Mars, près de la Tour Eiffel.

"Women's rights are human rights" (les droits des femmes sont les droits de l'homme)", pouvait-on lire sur une banderole tandis qu'une autre pancarte indiquait: "A woman's place is in the house, the White House"(la place d'une femme est à la maison, la Maison blanche).

Au-delà des propos machistes et racistes du successeur de Barack Obama, cette initiative vise plus largement à dénoncer son programme.

Il s'agit de "beaucoup plus que les femmes, c'est les sciences, c'est l'environnement, c'est les murs pour bloquer les gens en Amérique", a déclaré à BFM TV Connie Borde, vice-présidente de l'antenne française de l'Association des démocrates expatriés (Democrats Abroad France), qui a relayé cette démarche en France.

"Nous ne remettons pas en question la légitimité (de Donald Trump, mais son programme) nous fait très peur", a-t-elle précisé en ajoutant: "Pourvu qu'il nous entende !"

Outre Washington et Paris, plus de 650 rassemblements de ce type étaient prévus ce samedi à travers le monde, notamment à Londres, à Berlin ou encore à Rome et à Genève mais aussi à Nairobi ou Tokyo.

A Sydney, ils étaient 3.000 femmes et hommes à marcher en direction du consulat des Etats-Unis. A Melbourne, environ 5.000. En Nouvelle-Zélande, la marche de Wellington a attiré environ 2.000 personnes.

(Jacky Naegelen, Noémie Olive et Myriam Rivet, édité par Henri-Pierre André)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rillouto il y a 9 mois

    quelle honte....elles remettent en cause la democratie ... cela meriterait la prison....franchement,maintenant on relaye n'importe quoi dans les infos sur des mouvements de 3 / 4 / 5000 personnes ? des manifs anti trump ? de quoi je me mele ? ... cela serait plus utile et plus intelligent de par exemple faire une manif contre merkel !! pauvre bobos pourries gatées .... je les enverrais faire un stage en afghanistan ou en iran,ca leur apprendrais la vie un peu ....

  • M3756815 il y a 9 mois

    De quoi je mêle? Trump à été élu démocratiquement. Toujours ces donneurs de leçons qui contestent le vote lorsqu'il ne lui est pas favorable et de plus pas chez eux.

  • sibile il y a 9 mois

    les femmes françaises feraient mieux de s'occuper de ce qui se passe dans les banlieues de leur propre pays

  • 34flora il y a 9 mois

    bientôt elles pourront voter pour Marine, pour avoir une femme à la tête du pays !

  • M1903733 il y a 9 mois

    Et après ça elles viennent se plaindre qu'elles n'ont pas le temps de s'occuper de leurs gosses.

  • g.gigon il y a 9 mois

    Qu'est ce que cela ne fait pas faire l'ignorance.

  • dupon666 il y a 9 mois

    soros gaspille son pognon,c'est la bonne nouvelle du jour

  • dupon666 il y a 9 mois

    lol..."not my president" dans une manif à paris..

  • fdha il y a 9 mois

    on rigole....c'est très sympa ça donne, l'occasion de participer à cette nouvelle émancipation nécessaire des malheureuses afghanes et autres nigerianes victimes du trompisme viril et décadent..une HONTE!mort aqux vaches! à bientot pour un nouveau clip!le monde est fou!