Déficit: le gouvernement écarte toute hausse d'impôts

le
5
LE GOUVERNEMENT ÉCARTE TOUTE HAUSSE D'IMPÔTS POUR RÉDUIRE LE DÉFICIT
LE GOUVERNEMENT ÉCARTE TOUTE HAUSSE D'IMPÔTS POUR RÉDUIRE LE DÉFICIT

PARIS (Reuters) - Le porte-parole du gouvernement français a écarté jeudi toute hausse d'impôts dans le cadre des efforts budgétaires réclamés par la Commission européenne qui a accordé mercredi à Paris un nouveau délai sur la baisse de son déficit.

Prié sur France 2 de dire si une hausse des impôts était une option envisagée par le gouvernement, Stéphane Le Foll a répondu : "non, ça c'est très clair, il n'y aura pas de hausse d'impôts."

La France mise sur "des économies qui seront faites dans tous les secteurs", a-t-il souligné, à l'exception du budget de la Défense qui a été sanctuarisé.

(Marine Pennetier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4098497 le jeudi 26 fév 2015 à 10:32

    Un exemple: l'augmentation de la valeur locative de 0.9 % alors que l'inflation est à 0.5 %. C'est bien de l'argent qu'on prend dans ma poche...

  • M4098497 le jeudi 26 fév 2015 à 10:30

    On écarte les hausses d'impôts mais on retient la hausse des taxes, des contributions, etc.

  • lorant21 le jeudi 26 fév 2015 à 08:58

    Comme il a écarté toute baisse des dépenses.. mais là, c'est vrai!

  • gbirothe le jeudi 26 fév 2015 à 08:46

    commed'hab.... il est vrai que depuis la derniere election ils n'ont pas augmentés... il est vrai que la CSG est seulement passé de 0.8% à 15.5% en l'espace de 30 ans.... no comment ( a oui la CSG - CRDS etc ne sont pas des impots mais des contributions sociales. )

  • M2991222 le jeudi 26 fév 2015 à 08:32

    Celà ne rassure en rien.En effet les dotations aux collectivités locales vont diminuer donc celles-ci assez frileuses sur les dépenses couranres de fonctionnement et notamment de personnels,n'auront d'autres solutions que d'augmenter les impôts locaux des partculiers.Leséconomies réalisées par l'Etat ne sont souvent que des transferts de fiscalité pour les particuliers.