Découvrez les villes et villages les plus colorés du monde

le
0

EN IMAGES - De Copenhague à Buenos Aires et de La Havane à Saint-Jean de Terre-Neuve, Le Figaro Immobilier vous propose une sélection de constructions hautes en couleurs à travers le monde.

Après un article consacré à la rue Crémieux et ses dizaines de maisons toutes plus colorées les unes que les autres dans le 12e arrondissement de Paris, Le Figaro Immobilier vous propose une sélection non-exhaustive des quartiers les plus colorés à travers le monde! De Copenhague à La Havane et du Bristol à Buenos Aires, (re)découcrez ces palettes de couleurs qui prennent place sur les façades des maisons et bâtiments de ces villes...

• La Havane à Cuba. Pour débuter ce périple des quartiers de villes très colorés à travers le monde, direction l’Amérique du Sud, plus exactement dans le quartier de la vieille ville de La Havane à Cuba. Le long du boulevard Paseo de Marti, on peut apercevoir des habitations coloniales aux couleurs pastels prennent place au dessus d’arcades néo-classiques.

• Juzcar en Espagne. Le petit village de Juzcar de 250 habitants niché dans les montagnes en Andalousie ne doit pas ses façades bleues à une pratique ancestrale. Il faut juste remonter quelques années en arrière, en 2011, le village espagnol est choisi par les producteurs du film en 3D, Les Schtroumpfs. Au total 50 peintres ont été mobilisés pour 200 heures de travail et 5000 litres de peinture bleu azur ont été nécessaire pour peindre les extérieurs des bâtisses. Juzcar est donc devenu malgré lui le premier village Schtroumpf réel du monde.

• Bristol en Angleterre. Sous grisaille anglaise, l’on peut apercevoir sur le long du port de Bristol - l’une des villes les plus pop d’Angleterre - de nombreuses petites maisons géorgiennes et bâtiments modernes aux couleurs verte, bleue, jaune et verte. La preuve en image ci-dessous...

• Willemstad au Curaçao. Capitale de l’île Sous-le-Vent de Curaçao (Caraïbes), Willemnstad appartient aux Pays-Bas. Surnommée «l’Amsterdam des tropiques», la ville était autrefois un centre de raffinage de pétrole pour la Royal Dutch (Shell). Les couleurs des habitations du centre-ville ont réalisées du XIXe siècle, lorsqu’un gouverneur des Antilles ne supportait la réflexion du soleil sur les façades blanches lui provoquant mal aux yeux. Depuis1997 ces bâtisses atypiques sont inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco.

• Salvador de Bahia au Brésil. Ancienne capitale du Brésil de 1549 à 1763, Salvador de Bahia conserve d’incroyables réalisations architecturales de style Renaissance. Notamment dans le quartier historique de Pelourincho où les maisons polychromes aux couleurs vives sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco.

Manarola, Cinque Terre en Italie. C’est l’un de notre coup de coeur dans cette sélection! Le très coloré village de Manarola, plus ancien des cinq villages médiéviaux des Cinque Terre en Italie, se tient sur une crête rocheuse qui surplombe la Méditerranée. L’architecture de ses habitations s’inscrit dans celle des maisons-tours génoises typiques.

• La Boca, Buenos Aires en Argentine. Le quartier de La Boca, plus vieux quartier ouvrier de Buenos Aires situé près du fleuve Riachuelo, est visité pour ses habitations colorées et accrochées les unes aux autres. Ces dernières ont été peintes par des immigrés italiens qui utilisèrent les pots de peintures de leurs bateaux. Aujourd’hui La Boca reste un quartier très pauvre de la ville argentine.

• Saint-Jean de Terre-Neuve au Canada. Très souvent comparé à San Francisco pour ses terrains et rues accidentés, la ville de Saint-Jean possède un nombre impressionnant d’habitations aux façades colorées. Ce qui lui vaut le surnom de «Jellybean Row», du nom des bonbons colorés...

• Le Cap en Afrique du Sud. Perché sur une colline de Signal Hill, Le Cap possède un quartier d’habitations aux couleurs vives et pétillantes: Bo-Kaap. Ce quartier était autrefois occupé par des esclaves musulmans orignaires d’Inde, d’Indonésie et de Malaisie.

• Copenhague au Danemark. Les façades colorées du quartier portuaire de Nyhavn dans la ville scandinave de Copenhague ne passent pas inapercues! Pleines de charmes, ces maisons ont été construites à base de bois, de briques et du plâtre. La plus ancienne d’entre elles date de 1661...

• Guanajuato au Mexique. Ancienne ville coloniale et minière, Guanajuata a été bâti au coeur d’une étroite gorge, celle de la Sierre Madre! Située à 300 kilomètres de Mexico, cette ville offre un paysage atypique de maisons colorées taillées dans la pierre et inscrites au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco.

Si vous avez vous-mêmes des photographies de quartiers colorés dans d’autres villes, nous vous encourageons à nous les envoyer dès maintenant à la rédaction à qperinel@lefigaro.fr. Merci de bien préciser votre nom, prénom, et bien sûr, le lieu où la photo a été prise.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant