Découvrez le nouvel Eurostar !

le
0
Le nouvel Eurostar est signé Pininfarina.
Le nouvel Eurostar est signé Pininfarina.

Eurostar a de l'ambition. Le TGV transmanche, au réseau limité actuellement à Paris-Londres et Bruxelles-Londres, a transporté plus de 10 millions de passagers l'an dernier et 150 millions depuis son démarrage, il y a exactement 20 ans. Avec 80 % de parts de marché, il a tué l'avion grâce à son temps de parcours de deux heures. Ses tarifs, à partir de 88 euros (aller et retour), assortis d'une offre culturelle comme une entrée gratuite dans les musées de Londres, sont concurrentiels par rapport à ceux des compagnies aériennes low cost.

Au printemps prochain, il ira au-delà de Paris pour desservir Lyon, Avignon et Marseille. En 2016, Eurostar va s'attaquer à Londres-Anvers-Rotterdam-Amsterdam, un des marchés aériens les plus juteux.

Cette croissance est possible grâce à dix nouvelles rames commandées en 2010 (et sept autres depuis) avec quelques pleurs et grincements de dents. La filiale à 55 % de la SNCF n'a, en effet, pas signé avec Alstom, le fournisseur historique de TGV, mais avec le constructeur allemand Siemens. Cela avait valu quelques remontrances du président Sarkozy à Guillaume Pepy, le patron de la SNCF.

Mieux que dans un avion

Reste à voir si l'Eurostar Siemens, baptisé e320 (pour 320 km/h), "tient le rail" et passera les homologations successives des réseaux français, anglais, belges, hollandais et transmanche. L'Europe du chemin de fer n'existe pas et, dans chaque pays, les systèmes de signalisation et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant