Déclarations d'intérêts : qu'ont dévoilé les personnalités politiques ?

le
1
Déclarations d'intérêts : qu'ont dévoilé les personnalités politiques ?
Déclarations d'intérêts : qu'ont dévoilé les personnalités politiques ?

Transparence oblige, les déclarations d'intérêts de plus de 900 parlementaires ont été rendues publiques par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Une source d'information précieuse, qui nous renseigne sur leur entourage et leurs activités économiques. Une fois les feuillets disséqués et triés, voici ce qu'il faut retenir des activités des principales personnalités politiques. Parmi les personnalités socialistesClaude Bartolone l'avait déjà reconnu en 2012, il emploie sa femme Véronique dans son cabinet parlementaire, en tant que "chargée de mission interventions et droit des femmes". Un emploi qu'il a justifié en 2012, déclarant avoir "épousé (sa) collaboratrice et non embauché (sa) femme". En effet, le président de l'Assemblée nationale ne l'a épousée qu'en 2006, alors qu'ils travaillent ensemble depuis 1998.Consulter la déclaration de Claude BartoloneDéclaration discrète pour Jean-Pierre Bel, le président du Sénat répond "néant" à presque toutes les cases. Il préside le syndicat départemental des collectivités électrifiées de l'Ariège, activité qu'il entend bien conserver pendant son mandat, et l'association des maires de l'Ariège.Consulter la déclaration de Jean-Pierre BelJean-Marc Ayrault déclare deux collaboratrices, dont l'une travaille à mi-temps, entre son cabinet parlementaire et la mairie de Nantes. L'ancien Premier ministre indique...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le samedi 26 juil 2014 à 17:12

    Si les CAF faisaient leur boulot, ils devraient illico percevoir le RSA. La misère noire....mangent-ils même à leur faim ??????