De la Coupe du monde à la guerre en Irak

le
0
Le défenseur vedette de l'équipe irakienne Ali Adnan pose en compagnie d'un soldat irakien.
Le défenseur vedette de l'équipe irakienne Ali Adnan pose en compagnie d'un soldat irakien.

On le surnomme le "Gareth Bale de l'Asie". À 20 ans, l'Irakien Ali Adnan connaît une ascension fulgurante. Cet arrière gauche au physique de colosse a illuminé de son talent la dernière Coupe du monde de football des moins de 20 ans, organisée en 2013 en Turquie. Rugueux en défense, le latéral n'hésite pas à s'aventurer aux avant-postes, où il brille par sa vitesse et sa frappe surpuissante. Véritable révélation du Mondial turc, le joueur du Bagdad FC a conduit l'équipe d'Irak jusqu'en demi-finale. Ses performances de haute facture ont très vite suscité l'intérêt de grands clubs étrangers parmi lesquels Arsenal, le FC Séville ou encore Galatasaray. Mais c'est finalement le Çaykur Rizespor, club de première division turque, qui met le grappin dessus. En moins d'un mois, le jeune Irakien confirme tous les espoirs placés en lui. Dès septembre 2013, Ali Adnan inscrit son premier but d'une frappe lointaine. Il récidive deux semaines plus tard, d'un fabuleux coup franc de 35 mètres. Sa première saison marque les esprits. Meilleur espoir asiatique 2013 Avec 31 titularisations, 3 buts et 9 passes décisives, le défenseur démontre toute l'étendue de son talent. Désigné entre-temps meilleur espoir asiatique de l'année 2013, l'arrière gauche, désormais titulaire indiscutable de l'équipe A d'Irak, frappe à la porte des plus grands clubs européens. D'après la Gazzetta dello Sport, l'AS Roma, deuxième du championnat italien...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant