David Dassa, un bodyguard pour Marine Le Pen

le
0
C'est en janvier 2015 que Me David Dassa-Le Deist a repris en main les affaires judiciaires du FN, succédant ainsi à Wallerand de Saint-Just.
C'est en janvier 2015 que Me David Dassa-Le Deist a repris en main les affaires judiciaires du FN, succédant ainsi à Wallerand de Saint-Just.

"Il est énervant, car c'est vraiment un facho sympa", confie un avocat engagé à gauche. Amateur de triathlon, fan du groupe de rock anglais The Smiths et du chanteur Morrissey, il a conservé intacts ses idéaux de jeunesse. Voilà pourquoi maître David Dassa-Le Deist a décidé de porter la robe pour défendre le Front national dans les tribunaux. C'est en janvier 2015 que cet avocat âgé de 43 ans a repris en main les affaires judiciaires du FN, succédant ainsi à Wallerand de Saint-Just. Mardi 20 octobre, c'est donc lui qui assistera Marine Le Pen au tribunal de Lyon où cette dernière sera jugée pour incitation à la haine raciale. Les propos incriminés datent de décembre 2010 lorsque cette dernière ? alors en campagne pour la présidence du parti ? avait comparé lors d'un meeting les prières de rues  des musulmans à "une occupation". Tollé général. "Marine Le Pen a comparé les prières de rues des musulmans à l'occupation nazie",  fulmine l'Observatoire national contre l'islamophobie du Conseil français du culte musulman (CFCM) qui s'est constitué partie civile. Marine Le Pen aurait pu facilement demander le renvoi de l'audience prévue mardi, mais elle ne l'a pas fait. La candidate à la présidence de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie entend bien utiliser ce procès comme une tribune pour défendre la laïcité et crier au "délit d'opinion".

"Pas d'antisémitisme au FN"

Vêtu d'une chemise brodée avec ses initiales et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant