David Cameron, le goût du risque

le
1
La personnalité profonde de cet homme politique de 49 ans se dérobe à tous.
La personnalité profonde de cet homme politique de 49 ans se dérobe à tous.

Le patron des tories depuis 2006, qui est à la tête du Royaume-Uni depuis six ans, défie la description. On part pour un portrait subtil façon Gainsborough d'un homme politique costaud et agile, aux yeux bleu pâle et au regard d'une acuité fureteuse. On se retrouve le pinceau en l'air, devant un modèle sans contours.

Un conservateur modéré

En effet, la personnalité profonde de cet homme politique de 49 ans se dérobe à tous. Même à ses amis, le député de Whitney ne se livre guère. Marié à une héritière Guinness, ce fils de courtier de la City appartient à l'establishment « né pour gouverner ».  D'où sans doute ce détachement à l'égard des choses et des gens, un sentiment naturel de relativité, une nonchalance et une courtoisie qui ne sentent point l'effort. David Cameron est né, comme on dit, « avec une cuiller d'argent dans la bouche ».

De son parcours de communicant, il a hérité un grand savoir-faire médiatique, qu'il a su utiliser à bon escient dans l'opposition comme au 10 Downing Street. Cet être prudent et consensuel doit sa nomination au poste de leader, puis de Premier ministre d'une cohabitation avec les libéraux-démocrates, et enfin de chef d'un gouvernement tory pur sucre, à? l'absence de passé politique. Cet eurosceptique tiède est d'abord un conservateur modéré, à des années-lumière de la droite thatchérienne dure et pure, tout comme de l'Ukip, le parti populiste...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3121282 il y a 6 mois

    le goût du risque ? pas pour lui puisque comme le dit l'article « il est né avec une cuiller d'argent dans la bouche ». mais le goût de la grosse ânerie et des bêtises pour le pays et l'Europe sans aucun doute