David Bowie, l'un des chanteurs les plus riches outre-Manche

le
0

Le chanteur caméléon laisse à ses héritiers près de 181 millions d'euros, un appartement new-yorkais et une villa sur l'île Moustique.

David Bowie était l'un des artistes les plus fortunés outre-Manche. En avril dernier, le Sunday Times a repertorié dans son classement annuel les musiciens les plus riches du Royaume-Uni et d'Irlande. David Bowie et son épouse Iman Abdulmajid figurent à la 15ème place, à égalité avec Robbie Williams, avec une fortune de 135 millions de livres (environ 181 millions d'euros) en 2015. Ce top 40 des artistes britanniques les plus rentables est largement dominé par Paul McCartney et sa fortune à 730 millions de livres sterling, le compositeur de comédies musicales Lord Lloyd-Webber (650 millions de livres) ou encore le groupe U2 (431 millions de livres). À titre de comparaison, la chanteuse Adèle, en tête du classement des artistes de moins de 30 ans, détient pour l'instant 50 millions de livres.

L'homme au look androgyne laisse à sa femme, la mannequin d'origine somalienne Iman Abdulmajid, et ses deux enfants, Duncan et Lexi Bowie, plusieurs propriétés dont son luxueux appartement de 4 millions de dollars (3,70 M€) au sud de Manhattan, et une villa dans les Caraïbes. L'extravagante maison de vacances et son jardin avec piscine situés sur la très élitiste île Moustique s'étendent sur 5 kilomètres au bord de l'eau et ne valent pas moins de 20 millions de dollars.

La fortune de «Ziggy Stardust» vient bien sûr de ses ventes à succès. Il aura vendu plus de 140 millions d'albums pendant sa carrière, dont 7 millions pour Let's Dance. Mais c'est aussi le résultat de son esprit de «business man». Il est l'un des rares artistes de rock a avoir conservé ses droits sur la totalité de son oeuvre. En 1997, David Bowie est le premier chanteur à réussir son entrée en Bourse à Wall Street. En 1999, avec Hours, il est également le premier artiste au monde à sortir un album en téléchargement légal avant sa sortie CD.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant