Dans quelle région le dîner de la Saint-Valentin revient-il le moins cher?

le
2

INFOGRAPHIE - Le panier de produits pour un repas traditionnel de la fête des amoureux coûte 60 euros en moyenne, selon une étude. Les écarts de prix peuvent aller jusqu'à plus de 33 euros au sein d'une même région.

Près d'un Français sur trois prévoit de célébrer la Saint-Valentin cette année, notamment en organisant un moment privilégié avec leur moitié, selon une étude de l'institut YouGov pour le site de bons plans ma-reduc.com. Pour ceux qui ont donc l'intention de préparer un dîner en amoureux le 14 février, sachez qu'il vous en coûtera 60 euros en moyenne. Les habitants de Champagne-Ardenne paieront l'addition la moins chère, à 58 euros, quand les Lorrains devront débourser 4 euros de plus pour acheter les mêmes produits (62,10€, précisément) en grande surface.

Ces montants ont été évalués par le comparateur des prix des supermarchés MonsieurDrive.com qui a composé un panier de 11 produits stars d'un dîner de la Saint-Valentin dans près de 2200 magasins des enseignes Auchan, Carrefour, Casino, CoursesU, Chronodrive, Intermarché et Leclerc. Au menu: champagne et noix de cajou à l'apéritif, saumon fumé et blinis en entrée, gambas au gingembre, servies avec du riz et arrosées de Chablis en plat et, pour le dessert, de la glace à la vanille et coulis de framboise. Un digestif est même prévu: liqueur et chocolats.

Globalement, c'est dans l'Est, Sud-Ouest et Ouest de la France que le repas de la Saint-Valentin coûtera le plus cher cette année. Le Sud-Est, la région parisienne et la Picardie tournent autour de la moyenne. Outre la Champagne-Ardenne, la Corse et le Nord-Pas-de-Calais affichent des prix très attractifs. Dans le détail, en revanche, les écarts de prix sont encore plus frappants entre magasins à l'intérieur d'une même région. Cet écart peut dépasser les 30 euros entre le prix maximum et le prix minimum pour le panier de la Saint-Valentin. La palme des disparités revient à l'Ile-de-France (33,10 euros), où la facture va de 47,70 à 80,80 euros, suivie de l'Aquitaine (32,90 euros de différence), du Languedoc-Roussillon (31,60 euros) et de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur (31,30 euros).

Certains produits ont des prix particulièrement volatils et peuvent faire flamber le panier, avertit MonsieurDrive.com. C'est le cas notamment du champagne, qui coûte en moyenne 17,80 euros pour une qualité standard, mais dont le prix varie de 14 à 25 euros d'un jour à l'autre dans le même magasin! Idem pour les gambas, dont le sachet surgelé de 800 grammes coûte dans les 14 euros en moyenne, mais dont le prix peut tutoyer les 20 euros. Enfin, le prix des chocolats à la cerise et à la liqueur suggérés en fin de repas passe tout simplement du simple au triple pour un produit identique, de 3,70 à 9,50 euros.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • TIKITI13 le vendredi 13 fév 2015 à 10:08

    Chez Nous ! Celui préparé avec Amour par Ma Tendre Moitié, à partir de ses productions BIO, sera toujours supérieur et en tous points à ce que nous pourrions trouver "d'artificiel" ou "d'industriel" dans n'importe quel estaminet !!!!Coût des plus bas mais VALEUR et QUALITÉ infiniment supérieures !!!!!!

  • slivo le jeudi 12 fév 2015 à 17:58

    Réponse : Dans les pays islamistes !