Dans les coulisses de la tournée de Hollande aux Caraïbes

le
1
Hollande a reçu un accueil plus que chaleureux à Saint-Martin. le début d'une tournée (presque) tout sourire.
Hollande a reçu un accueil plus que chaleureux à Saint-Martin. le début d'une tournée (presque) tout sourire.

8 mai - Saint-Martin : "Les toqués" ou "L'oiseau rare". Laurence, socialiste "dans l'âme", est venue avec ses deux petits garçons, Mathias et Nicolas. Sur leurs tee-shirts sont agrafées des feuilles A4 qui délivrent ce message : "Bienvenue monsieur le président de la République !" "Moi, j'y crois encore", assure cette pimpante assistante sociale de 48 ans. François Hollande démarre à Saint-Martin sa tournée par un accueil plus que chaleureux. Après un dépôt de gerbes sur le monument aux morts (il en déposera sept en tout pendant son voyage pour le 70e anniversaire de la victoire des alliés sur le nazisme), le chef de l'État s'offre son premier bain de foule (laquelle est tout de même massée derrière des barrières de sécurité). Des "oui, je l'aime !" fusent autant que des "bon courage !", devenus très rares en métropole, où la popularité du chef de l'État a toujours du mal à décoller. Pour dîner, François Hollande s'attable chez Les Toqués. À un journaliste qui s'amuse du symbole, l'Élysée rétorque que, hormis ce restaurant, seul L'oiseau rare était en capacité d'accueillir la délégation française... Pendant le dîner, à 7 000 kilomètres de la métropole, le chef de l'État lance à Claude Bartolone qui l'accompagne : "T'as vu le Red star ?" Son club de foot préféré vient d'accéder à la Ligue 2 après une victoire face à Istres 4 à 0. L'état d'esprit ce soir-là ? "La zénitude", résume le président de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JOG58 le jeudi 14 mai 2015 à 16:36

    le fada des gerbes et commémorations, le seul domaine ou il est performant ce pied nicklé....Il ne sait rien faire d'autre même pas un discours ou une déclaration qui relève l'honneur de la France