Dans le Sud, Alain Juppé en terre inconnue

le
0
Hubert Falco, ancien ministre de Nicolas Sarkozy, s'est rallié à Alain Juppé. Il récuse tout procès en trahison.
Hubert Falco, ancien ministre de Nicolas Sarkozy, s'est rallié à Alain Juppé. Il récuse tout procès en trahison.

Alain Juppé se fait attendre. Il est 10 heures ce jeudi 27 octobre. Le soleil tape déjà fort sur les quartiers nord de Marseille. Un petit groupe est attroupé devant l'épicerie Le jardin des Flamants. Au sein du comité d'accueil, peu de militants LR, même parmi les soutiens d'Alain Juppé. Le gros des troupes LR marseillaises, emmenées par le sénateur-maire Jean-Claude Gaudin, sont largement acquises à Nicolas Sarkozy. Gaudin, qui saluera Alain Juppé en début d'après-midi, garde une vieille ranc?ur à son encontre, des mots peu aimables que Juppé aurait tenus à son égard en privé, il y a plus de dix ans.

Le maire de Marseille soutient donc Nicolas Sarkozy à la primaire, à l'image du premier adjoint à la mairie de Nice, Christian Estrosi. Alain Juppé préfère en rire. "Je sais que tu es occupé ce soir, glisse-t-il un peu plus tard à Jean-Claude Gaudin, évoquant le meeting de Nicolas Sarkozy à Marseille. Je ne veux pas te retenir."

En Provence, Alain Juppé n'est donc pas franchement en terrain conquis. Les fédérations des Républicains y sont puissantes, avec quelque 15 000 adhérents dans les Alpes-Maritimes, 11 000 dans les Bouches-du-Rhône et 7 000 dans le Var. Mais Alain Juppé a trouvé un allié de poids : Hubert Falco, sénateur-maire de Toulon, qui à la surprise quasi générale a décidé, il y a quelques semaines, de se ranger derrière lui.

"Droite humaniste"

Faute de pouvoir...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant