Daech - Irak : sur la route de Mossoul, la longue bataille du Tigre

le
0
Artillerie irakienne tournée vers Qayyarah à 60 kilomètres au sud de Mossoul. De la ville s'élève la fumée des feux allumés par les troupes de l'État islamique dans les champs de pétrole pour se couvrir des frappes de la coalition, samedi 16 juillet 2016.  
Artillerie irakienne tournée vers Qayyarah à 60 kilomètres au sud de Mossoul. De la ville s'élève la fumée des feux allumés par les troupes de l'État islamique dans les champs de pétrole pour se couvrir des frappes de la coalition, samedi 16 juillet 2016.  

Le pont militaire ne fait que 300 mètres de long, mais c'est un pas de géant vers Mossoul, située à 70 kilomètres au nord. Le 15 juillet au matin, le génie irakien l'a dressé sur le Tigre, fleuve iconique de l'Irak, après des mois de préparatifs et malgré la résistance du groupe État islamique. « La nuit dernière, la coalition et nos troupes ont détruit un bateau chargé de deux tonnes d'explosifs que Daech préparait pour endommager le pont », confie le lieutenant-général Najim Abdullah al-Jibouri, commandant des opérations dans la plaine de Ninive, la région de Mossoul, le lendemain de cette opération réussie.

Les barges qui composent ce pont mobile, du matériel fourni par la coalition, ne nécessitent que quelques heures pour être déployées. L'opération a cependant été retardée de deux jours, après une première tentative lors de laquelle les ingénieurs ont fait retraite sous les obus de l'EI : « L'ennemi a tenté de nous arrêter avec ses mortiers », explique le lieutenant-général. Depuis, son artillerie et les frappes de la coalition ont réglé le problème. « C'est une opération cruciale pour nous [...], comparable à la traversée du canal de Suez par l'armée égyptienne. »

« L'opération armée la plus importante depuis l'invasion du Koweït »

La bataille du Tigre a été lancée par surprise. Samedi 9 juillet, des unités d'élite ont traversé 40 kilomètres de désert...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant