Cyber-agriculture : des geeks aux champs

le
0
Le stand du pôle d'excellence Smart Agriculture a vu passer Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, François Fillon et Emmanuel Macron depuis l'ouverture de la Foire de Châlons, le 26 août dernier. 
Le stand du pôle d'excellence Smart Agriculture a vu passer Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, François Fillon et Emmanuel Macron depuis l'ouverture de la Foire de Châlons, le 26 août dernier. 

C'est apparemment le dernier lieu à la mode... Depuis son inauguration, le 26 août dernier, la Foire de Châlons-en-Champagne voit affluer les élus. Il faut dire que l'événement, qui se termine le 5 septembre, devrait attirer cette année plus de 250 000 visiteurs. Après Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, mais aussi François Fillon, Emmanuel Macron a également longuement arpenté les allées de la manifestation le 1er septembre. Tous se sont arrêtés sur le stand « Smart Agriculture », et pour cause. « Nous leur avons exposé les perspectives qu'ouvre le développement de l'agriculture connectée », confie Franck Mode, chargé de mission de la communauté d'agglomération de Châlons. L'objet de ce pôle d'excellence : promouvoir une « agriculture de précision » et encourager des entreprises high-tech oeuvrant dans ce domaine à s'installer sur le territoire de la Marne.

Présente sur place, Agriconomie, une start-up de Coole, est en plein boom (60 salariés, 20 millions de chiffre d'affaires attendus cette année). Elle a mis en ligne, en moins de deux ans, une plateforme marchande permettant aux agriculteurs d'acheter, d'un simple clic, aussi bien semences que pièces de machines agricoles, et même des produits sanitaires. Mais on trouve sur le stand « Smart Agriculture » d'autres entreprises du département qui se positionnent sur ce marché d'avenir.

Marché d'avenir

C'est le cas de Smag, PME fondée...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant