Cumul des mandats : le "merde à la fin" d'Emmanuelle Cosse

le
1
Emmanuelle Cosse dans son bureau de ministre du Logement, photo d'illustration.
Emmanuelle Cosse dans son bureau de ministre du Logement, photo d'illustration.

Mieux vaut ne pas contrarier Emmanuelle Cosse. Le journaliste Paul Larrouturou peut en témoigner après l'échange qu'il a eu avec la ministre du Logement le 19 février dernier à l'Assemblée nationale. Le Petit Journal a diffusé le 11 mars la séquence tournée avec la ministre du Logement dans laquelle elle est interrogée sur le cumul des mandats. « Vous avez été élue [à la région Ile-de-France] en disant je serai la seule liste non-cumul et vous cumulez », l'interroge le journaliste, rappelant à Emmanuelle Cosse qu'elle avait promis durant sa campagne « des élus engagés uniquement pour leur mandat ! »

« Moi président les ministres ne pourront pas cumuler »

La ministre ne se laisse tout d'abord pas déstabiliser et répond qu'il n'y a pas de cumul puisque « cumuler, c'est avoir deux mandats », avant d'ajouter : « Être ministre, est-ce un mandat ? Non ! Alors où est le problème ?! » Le journaliste du Petit Journal lui fait remarquer qu'elle « joue sur les mots », mais Emmanuelle Cosse ne veut rien entendre : « Je ne joue pas sur les mots ! » « Et merde à la fin », finit par s'emporter la ministre du Logement, qui conclut et accuse le journaliste : « Vous contribuez à dénigrer le travail des élus locaux [?], le FN sera très content de tout ça. »

Le Petit Journal ne manque pas non plus de rappeler que la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo il y a 9 mois

    Ouais, elle cumule quoi, elle en a honte et ne trouve plus que la grossièreté pour justification.