Cri d'alarme de l'Onu à propos de la sécheresse en Somalie

le , mis à jour à 16:21
0
SÉCHERESSE EN SOMALIE, CRI D'ALARME DE L'ONU
SÉCHERESSE EN SOMALIE, CRI D'ALARME DE L'ONU

NAIROBI (Reuters) - Des milliers d'habitants du nord de la Somalie pourraient mourir des suites d'une grave sécheresse et d'une pénurie de vivres, et les précipitations faibles qui sont annoncées n'empêcheront pas une aggravation de la situation, estiment les Nations unies.

Un million sept cent mille habitants, soit 40% de la population des régions semi-autonomes du Puntland et du Somaliland, ont besoin d'une aide d'urgence, a déclaré l'Onu en chiffrant à 105 millions de dollars (92 millions d'euros) les besoins de première nécessité pour la Somalie jusqu'au mois de septembre.

La sécheresse provoque des pénuries d'eau et l'herbe manque dans les pâturages, ce qui provoque la mort du bétail et pousse de nombreuses familles à s'endetter pour survivre, ajoutent les Nations unies.

(Katy Migiro, Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant