Crash mondial de Facebook

le
0
Crash mondial de Facebook
Crash mondial de Facebook

La nouvelle n'a pas tardé à se répandre (sur Twitter) comme une traînée de poudre : Facebook est tombé. Quiconque essayait de se connecter sur le réseau social vers 10 heures, jeudi matin, tombait sur ce message : "Sorry, something went wrong". Comprendre : "Quelque chose s'est mal passé." "Ce matin, nous avons rencontré un problème qui a empêché certaines personnes de publier sur Facebook pendant une brève période de temps. Nous avons résolu le problème rapidement, et nous sommes maintenant de retour à la normale à 100 %. Nous sommes désolés pour tout inconvénient que nous avons pu causer à nos utilisateurs pendant ce court laps de temps", a indiqué un porte-parole du groupe à l'AFP, mardi en fin de matinée.Un opérateur de réseau international, qui mesure le trafic sur plusieurs noeuds de connexion dans le monde, a indiqué à l'AFP avoir constaté que "le trafic de Facebook a été divisé par trois partout dans le monde, entre environ 9 h 50 et 10 h 20 (heures françaises). Pour l'instant la cause reste inconnue".Cette panne mondiale est historique pour Facebook, d'autant plus que Mark Zuckerberg a longtemps assuré que le réseau social ne "tombait jamais en panne". Heureusement pour la firme américaine, la panne n'a duré qu'une vingtaine de minutes et les utilisateurs peuvent maintenant accéder à leurs profils. Ce crash mondial démontre néanmoins que Facebook peut péricliter, malgré les dires de son fondateur.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant