Crash de l'A320 : la terrible prophétie d'un pilote néerlandais

le
2
À Seyne, le 26 mars.
À Seyne, le 26 mars.

"J'espère ne jamais avoir à découvrir, en rentrant des toilettes, que je fais face à une porte de cockpit qui ne s'ouvrira jamais." Deux mois avant le crash de l'A320 dans les Alpes, le Néerlandais Jan Cocheret, pilote de ligne pour la compagnie Emirates et chroniqueur sur un site spécialisé, s'alarmait du système ultra sécurisé de fermeture de poste de pilotage mis en place après le 11 Septembre. Dans un article, cité par Slate et France 3 Nord-Pas-de-Calais, il écrivait : "Il n'est plus si difficile pour un pilote de prendre le pouvoir dans le cockpit et de laisser son collègue dehors. Il suffit d'attendre qu'il ou elle aille aux toilettes et il ne pourra plus jamais ouvrir la porte. Certes, il existe un moyen de rentrer sans intervention du cockpit [grâce à un code, NDLR], mais le pilote aux commandes peut désactiver cette option et ne laisser à son collègue d'autre choix que d'aller s'asseoir parmi les passagers et d'attendre de voir ce que le futur lui réserve." Jan Cocheret citait l'exemple d'un pilote d'Ethiopian Airlines qui avait suivi ce scénario pour détourner un avion, et rappelait les cas passés de pilotes ayant volontairement fait s'écraser leur avion. "Parfois, je me demande sérieusement qui est assis à côté de moi dans le cockpit. Comment être sûr que je peux lui faire confiance ? Et s'il se passait quelque chose de terrible dans sa vie, qu'il ne peut plus supporter ? J'espère ne jamais avoir à découvrir, en rentrant des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • noterb1 le dimanche 5 avr 2015 à 09:15

    Eh oui les autorités vont découvrir la faille détectée par un spécialiste ... après coup .Mais de toutes façons rien n'empêche non plus que les deux pilotes soient dans le coup !

  • M5707335 le lundi 30 mar 2015 à 13:32

    bien pensé!