Crash de l'A320 : l'hystérie médiatique suscite le malaise en Allemagne

le
1
Le procureur de Marseille face aux journalistes. L'accident a suscité une immense émotion et une curiosité jugée malsaine.
Le procureur de Marseille face aux journalistes. L'accident a suscité une immense émotion et une curiosité jugée malsaine.

C'est Thomas Enders, PDG d'Airbus, qui tire la sonnette d'alarme. Et ce n'est pas un hasard si ce patron très en vue choisit les colonnes de Bams, le Bild am Sonntag, l'édition du dimanche du premier tirage de la presse européenne, pour s'exprimer. Il veut que son message soit entendu. Il veut aussi défendre la réputation des pilotes de ligne "qui, comme avant, méritent notre confiance". Thomas Enders ne peut plus supporter les commentaires des experts autoproclamés qui donnent leur avis à longueur de talk-shows.

Chaque jour depuis la catastrophe, la télévision allemande programme éditions spéciales et débats à n'en plus finir. Rarement un événement n'a suscité un tel déchaînement médiatique... et un appétit aussi vorace de la part des Allemands. Spécialistes en aéronautique, experts en sécurité, anciens pilotes de ligne, médecins agréés en médecine aéronautique, psychologues et psychiatres, ophtalmologues depuis qu'est tombée la nouvelle qu'Andreas Lubitz aurait eu des problèmes de vision se succèdent sur les plateaux de télé, à l'antenne des radios et sur la Toile pour tenter d'élucider les circonstances de la catastrophe de l'Airbus. "Ce que l'on devrait remettre en question, dit le patron d'Airbus en colère, ce sont les sottises que disent certains "experts" sur les plateaux des talk-shows. Ce ne sont parfois que de pures spéculations qui ne s'appuient sur aucun fait, des fantaisies et des mensonges. Souvent des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le lundi 30 mar 2015 à 23:54

    Le Crash du Boing en UKRAINE ,on en est OÚ ???...