Crash de l'A320 : Haltern am See pleure ses enfants

le
0
Les hommages se multiplient devant le lycée de Haltern am See, qui a perdu seize de ses élèves dans le crash de l'A320 de Germanwings.
Les hommages se multiplient devant le lycée de Haltern am See, qui a perdu seize de ses élèves dans le crash de l'A320 de Germanwings.

Pour les seize élèves de la classe d'espagnol de seconde du lycée Joseph-König de Haltern am See, l'échange linguistique aurait dû être l'apothéose de cette fin d'année scolaire. Une semaine très particulière pour ces jeunes âgés de 15 et 16 ans : quitter sa famille et aller passer une semaine, avec les copains de sa classe, dans un lycée d'une petite ville catalane, près de Barcelone. Le séjour s'était très bien passé - comme en témoignent les comptes rendus Facebook enthousiastes et les selfies envoyés par les jeunes à leurs amis restés en Allemagne. Certains ont même vu la mer pour la première fois. Mais, sur le chemin du retour, le bonheur s'est brisé net.

Le vol en provenance de Barcelone était attendu à 13 h 55 à Düsseldorf. Une heure avant l'arrivée prévue, le Boeing s'écrasait dans les Alpes françaises. Plusieurs parents étaient déjà sur place à l'aéroport, impatients de retrouver leurs adolescents, quand les informations sur le drame ont commencé à tomber. Escortés par les autorités de l'aéroport et par la police dans une zone protégée des badauds et des journalistes, les parents attendent. Quand ils apprennent que les noms de leurs enfants et de deux de leurs jeunes enseignantes figuraient bien sur la liste des passagers enregistrés à l'embarquement, que le directeur de l'école espagnole confirme que le groupe a quitté la petite ville catalane par le train de 6 heures du matin pour se rendre à l'aéroport de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant