Crash de l'A320 : Andreas Lubitz avait bien prémédité son acte

le
0
Le crash de l'A320 aux commandes duquel il se trouvait avait été prémédité par Andreas Lubitz.
Le crash de l'A320 aux commandes duquel il se trouvait avait été prémédité par Andreas Lubitz.

Quelques jours avant de précipiter l'Airbus de Germanwings contre la montagne, Andreas Lubitz avait consulté sur Internet deux sites qui valident plus encore la thèse d'un acte prémédité. Sur le premier site, le copilote s'était renseigné sur les différentes manières de se suicider et sur les remèdes contre la dépression. Sur le second, il a cherché des informations précises sur le mécanisme de fermeture sécurisée de la porte d'un cockpit. C'est ce que révèle le parquet de Düsseldorf, qui, lors d'une perquisition au domicile du jeune homme et dans la maison de ses parents, a saisi sa tablette et son ordinateur.

La thèse du suicide confirmée

Entre le 16 et le 23 mars, affirme le parquet, Andreas Lubitz aurait pendant plusieurs minutes consulté ces pages très ciblées. Soucieux de ne pas entraver la bonne marche de l'enquête, le parquet de Düsseldorf ne souhaite pas divulguer de plus amples informations. Mais les enquêteurs sont absolument certains que c'est bien Andreas Lubitz qui a surfé personnellement sur Internet. Ces dernières révélations viennent confirmer la thèse du suicide. Des boîtes de médicaments, certaines encore intactes, ont également été retrouvées lors de la perquisition. Un psychiatre venait d'ordonner à Andreas Lubitz deux semaines d'arrêt maladie, vraisemblablement parce qu'il souffrait de troubles bipolaires. Mais le copilote a passé outre la recommandation de son médecin et s'est quand même rendu au...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant