Crash d'un avion russe : la boîte noire a été retrouvée

le
0
Un avion civil russe est tombé samedi dans le centre de la péninsule du Sinaï en Égypte.
Un avion civil russe est tombé samedi dans le centre de la péninsule du Sinaï en Égypte.

Les 224 occupants d'un avion russe, touristes et membres d'équipage, ont péri samedi dans le crash de leur appareil en Égypte, après que le pilote eut signalé des défaillances. Le groupe État islamique (EI) a affirmé avoir abattu l'Airbus et soutient avoir agi en représailles à l'intervention russe en Syrie. Mais, à Moscou, le ministre russe des Transports, Maxime Sokolov, a jugé que la revendication de l'EI "ne peut pas être considérée comme exacte".

Le contact avec le charter de la compagnie russe Kogalymavia, plus connue sous le nom de Metrojet, a été perdu 23 minutes après son décollage, à l'aube, de l'aéroport de Charm el-Cheikh, au bord de la mer Rouge, alors qu'il volait à une altitude de plus de 30 000 pieds (9 144 mètres). Selon un responsable de l'autorité de contrôle de l'espace aérien en Égypte, le capitaine s'est plaint d'une défaillance technique des équipements de communication.

Un responsable de l'agence fédérale russe de l'aviation Rosaviatsia, Sergei Izvolsky, a indiqué à l'agence russe Interfax que le vol 9268 avait quitté Charm el-Cheikh à 5 h 51, heure locale (3 h 51 GMT), précisant cependant que la communication avait été coupée au-dessus de Larnaca, à Chypre. "Depuis, l'avion n'a plus pris contact et n'est plus apparu sur les radars", a-t-il précisé, ajoutant qu'il transportait 224 personnes, dont 217 passagers.

La vengeance de l'EI

"Il n'y a aucun...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant