Corse - "Avanzà" : le plaidoyer de Jean-Guy Talamoni

le
0
« Avanzà » : ce que dit Jean-Guy Talamoni dit dans son livre.
« Avanzà » : ce que dit Jean-Guy Talamoni dit dans son livre.

Faire comprendre la Corse. À travers l'?il de l'indépendantiste qui se livre et non plus le seul prisme des médias. Tenter de faire bouger les lignes de l'opinion nationale et susciter la réflexion sur ce qu'il est convenu d'appeler depuis longtemps « le problème corse », c'est le pari de Jean-Guy Talamoni, qui préfère, lui, parler de « révolution tranquille ». Dans son livre Avanzà (« Avancer », ndlr), à paraître mercredi 5 octobre chez Flammarion et dont Le Point.fr publie des extraits, le président indépendantiste de l'Assemblée de Corse évoque la secousse provoquée par l'arrivée des nationalistes à la tête de la région aux dernières élections régionales.

La victoire du tandem Gilles Simeoni-Jean-Guy Talamoni au soir du 13 décembre 2015 a remis le dossier corse sur la table des discussions avec l'État. Pour le nouveau patron de l'Assemblée régionale, une page s'est tournée, et « la France », dit-il, va devoir le comprendre.

Sur 195 pages, l'indépendantiste trace les grandes lignes de ce qu'il veut pour l'île de Beauté, défend, explique et justifie les revendications phares de la « nation corse » : rendre officielle la langue corse, octroyer un statut de résident pour lutter contre la spéculation immobilière, ou encore gérer la brûlante question de l'amnistie des « prisonniers politiques ». S'appuyant sur l'histoire pour éclairer son propos, notamment la première...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant