Corinne Lepage entendue dans le dossier MoDem

le
0
CORINNE LEPAGE ENTENDUE DANS LE DOSSIER MODEM
CORINNE LEPAGE ENTENDUE DANS LE DOSSIER MODEM

PARIS (Reuters) - L'ancienne ministre centriste Corinne Lepage est entendue comme témoin par les enquêteurs dans le cadre du dossier des assistants parlementaires du MoDem au Parlement européen, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Elle a elle-même été élue députée européenne sous l'étiquette MoDem.

Le parquet de Paris a ouvert le 9 juin une enquête préliminaire pour abus de confiance et recel, à la suite de dénonciations selon lesquelles des assistants parlementaires d'eurodéputés du MoDem en partie rémunérés sur fonds européens travaillaient en fait exclusivement pour le parti centriste.

Cette enquête vise notamment les eurodéputés Jean-Luc Bennahmias, Robert Rochefort et Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes dans le gouvernement sortant.

Une autre ex-eurodéputée MoDem, Sylvie Goulard, ministre de la Défense dans le gouvernement sortant, a annoncé mardi qu'elle ne souhaitait pas être reconduite dans ses fonctions, ce qui a été accepté par le chef de l'Etat, Emmanuel Macron.

Dans un livre publié en 2014, "Les Mains propres", Corinne Lepage avait dénoncé le recours à des emplois fictifs d'assistants parlementaires au sein du MoDem.

Elle a confié plus tard à la presse que le MoDem lui avait demandé en 2009 de mettre à la disposition du parti un de ses assistants parlementaires européens mais qu'elle avait refusé.

L'enquête en cours est menée par l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF).

(Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant