Corée du Nord : Kim Jong-un accélère sa course atomique

le
0
Le leader nord-coréen poursuit son escalade nucléaire. 
Le leader nord-coréen poursuit son escalade nucléaire. 

Kim Jong-un a de la suite dans les idées. Dix ans après le premier essai conduit par son père Kim Jong-il, l'héritier a fait fort en déclenchant l'explosion nucléaire la plus puissante de l'histoire de la fière petite République populaire démocratique de Corée (RPDC). Une explosion d'au moins 10 kilotonnes qui la rapproche de la puissance de celle d'Hiroshima, au nez et à la barbe des deux premières puissances mondiales, les États-Unis et la Chine. Ce coup d'éclat déclenche une nouvelle tempête diplomatique au Conseil de sécurité de l'ONU, où les condamnations rituelles fusent. Mais il répond avant tout à des enjeux intérieurs et de sécurité régionale.

Arsenal de dissuasion

L'explosion démontre la détermination du leader nord-coréen à se doter d'une véritable dissuasion nucléaire, au risque même de froisser son protecteur chinois qui a qualifié son choix de « peu sage ». L'ambition martelée par le jeune « Maréchal » de pouvoir frapper le territoire américain grâce à un missile intercontinental balistique (ICBM) n'est donc pas qu'une formule creuse de propagande, mais un objectif stratégique vital visant à assurer la survie de la seule dynastie communiste de la planète. Le choix de la date de l'explosion, le jour du 68e anniversaire de la fondation du régime, inscrit la bombe dans cette geste nationaliste. Alors que son père jouait de la bombe comme d'une carte de négociation pour amadouer...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant