Contre le sida, la Suisse défend le sexe "sans regrets"

le
0
Les affiches n'ont rien de pornographique selon l'Office fédéral de santé publique, à l'origine de la campagne LOVE LIFE.
Les affiches n'ont rien de pornographique selon l'Office fédéral de santé publique, à l'origine de la campagne LOVE LIFE.

La Suisse n'est plus ce qu'elle était. Depuis lundi, le pays est recouvert d'affiches très crues mettant en scène de vrais couples dans des positions explicites. La cause est noble : lutter contre le sida en encourageant le port du préservatif. Et la campagne émane du très sérieux Office fédéral de santé publique (OFSP), et non d'une quelconque association gay militante. Reste qu'elle a fait scandale auprès d'une certaine catégorie de la population : notamment 35 enfants et adolescents soutenus par des associations qui se présentent comme des défenseurs des valeurs chrétiennes et familiales. Ils exigent le retrait des affiches et se disent prêts en cas de refus à porter l'affaire en justice. Les personnes qui se livrent ainsi aux plaisirs de la chair ne sont pas des mannequins, mais de véritables couples qui ont postulé pour prendre part aux séances de photos de la campagne, explique l'OFSP. Les cinq couples, dont les membres sont âgés de 20 à 52 ans, ont été choisis au terme d'un processus de sélection en plusieurs étapes. L'office précise que "l'élément déterminant" pour être retenu a été "leurs motivations à participer"."Le sexe en toute insouciance"Le promoteur de la campagne assume le ton délibérément libertin qu'il a choisi : "La nouvelle campagne LOVE LIFE est axée sur la joie de vivre et le sexe en toute insouciance. Elle démontre qu'il est possible de profiter de la vie et de son corps avec la plus grande...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant