Contre "la haine des flics", 7 000 policiers selon les syndicats, 1 000 selon la police !

le
4
Eric Ciotti s'est invité au rassemblement des policiers à Paris à l'appel du syndicat Alliance, place de la République à Paris.
Eric Ciotti s'est invité au rassemblement des policiers à Paris à l'appel du syndicat Alliance, place de la République à Paris.

Alors que les policiers manifestent pour dénoncer "la haine" dont ils se sentent victimes, à Paris, une voiture de police a été incendiée par des contre-manifestants. Environ 300 individus qui criaient "Flics, porcs, assassins" ou "tout le monde déteste la police" avaient été repoussés un peu plus tôt avec des gaz lacrymogènes de la place de la République, où se tenait un rassemblement de syndicats de policiers qui dénonçaient eux la "haine anti-flics".

"Poulets rôtis, prix libre"

La contre-manifestation, censé protester contre les "violence policière" avait été interdite par la prefecture. Mais environ 300 personnes sont venus défier les forces de l'ordre. Cent à 150 d'entre elles se trouvaient sur le quai de Valmy quand ils ont croisé cette voiture de police, a précisé à l'AFP la préfecture de police. Une quinzaine d'entre eux se sont alors mis à taper avec des barres de fer sur le véhicule, ont tenté de faire sortir de force les deux fonctionnaires qui étaient à l'intérieur, avant de jeter un cocktail molotov par la lunette arrière brisée, selon la même source. Les deux policiers se sont extirpés du véhicule et ont pu s'enfuir. Ils sont légèrement blessés, souffrant de contusions. La voiture a été complètement carbonisée, et une pancarte en carton "Poulets rôtis, prix libre" était déposée sur le sol à quelques mètres du véhicule.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 9 mois

    Pour une fois où les manifestants sont plus nombreux du côté de la police que des syndicats !!! MDR sur ces chiffres ce qui prouve la nullité des comptages !!!!!

  • M8252219 il y a 9 mois

    les casseurs qui utilisent les manifs pour tenter d'installer la révolution. Les droits de l'homme ne s'entendent qu'avec les devoirs dont doivent s'acquitter ceux qui s'en réclament.SANS DEVOIRS DE L'HOMME PAS DE DROITS DE L'HOMME.

  • frk987 il y a 9 mois

    La question ne devrait même pas se poser, les flics comme les politicards ne sont pas en poste pour être aimés mais pour faire leur boulot.

  • M7166371 il y a 9 mois

    heureusement que FH les soutient :((