Contrat obsèques : pour ou contre ?

le
1

L'assurance obsèques propose à chacun de mettre de l'argent de côté afin de préfinancer ses obsèques, et décharger ses proches de cette tâche. Focus sur les avantages et les inconvénients d'une telle démarche.

La Garantie obsèques est un contrat d'assurance qui propose de constituer un capital destiné à faire face aux frais d'obsèques. Au moment du décès de l'assuré, le capital est versé au bénéficiaire désigné au contrat et est exonéré de droits de succession. Cependant cette personne n'est pas contrainte d'utiliser réellement les fonds pour les obsèques du défunt. D'autres solutions permettent en revanche de contourner cet obstacle.

Préparer ses propres funérailles

D'autres contrats obsèques proposent non seulement de choisir le financement et le bénéficiaire, mais aussi de mettre au point soi-même la préparation et l'organisation des funérailles. Dès lors, le bénéficiaire du capital peut être une entreprise de pompes funèbres. Le cas échéant, une aide peut même être proposée aux proches, pour accomplir les démarches administratives liées au décès.

Comparer les prestations pour bien choisir

La cotisation à verser sur un contrat obsèques doit tenir compte à la fois du capital, de la périodicité des versements, mais aussi de leur durée. L'âge à la souscription est également important. En revanche, aucun questionnaire de santé ne doit être imposé.

Quoi qu'il en soit, la loi autorise l'assuré à modifier ses options en fonction de l'évolution de sa situation familiale: une clause du contrat doit donc le spécifier.

A noter:

Quel que soit le type de contrat choisi, le souscripteur a le droit d'y renoncer dans les 30 jours de la signature.

Attention aux délais de carence

Certains contrats obsèques prévoient un délai de carence, souvent de 2 ans, entre la souscription et l'entrée en vigueur effective du contrat, sauf décès accidentel. Conséquence, si le décès survient par maladie durant la période de carence, le contrat ne s'applique pas. Mais dans ce cas les cotisations versées jusqu'à la date du décès doivent être remboursées aux héritiers.

Conseil après la souscription

informez vos proches, faites des copies du contrat et donnez-leur un exemplaire. Au moment d'organiser les obsèques, la preuve de l'existence du contrat sera, ainsi, incontestable.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 11 mois

    Laissez donc 3000 euros sur votre livret A ou votre Codevi...ça servira aux obsèques sans passer par ces assureurs, car sachez aussi qu'il faut que vous ayez informé un exécuteur testamentaire pour faire savoir que vous êtes mort !!! Ce n'est pas l'assureur qui va vérifier votre mort tous les jours.