Conseil constitutionnel : Hollande voulait caser Ayrault plutôt que Jospin

le
0
Les trois hommes, en 2005.
Les trois hommes, en 2005.

Lionel Jospin est désormais un sage. Mais c'est un autre ex-Premier ministre que François Hollande aurait souhaité voir occuper le siège de l'institution, laissé vacant après le décès de Jacques Barrot, croient savoir nos confrères de L'Opinion.

Selon le quotidien, François Hollande se serait intéressé de près à cette nomination, même si le nom devait être soumis, in fine, par le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone. C'est en effet à Jean-Marc Ayrault que le chef de l'État aurait proposé d'intégrer le Conseil constitutionnel.

Hollande voulait solder sa dette envers Ayrault

Une proposition qu'aurait déclinée l'ancien hôte de Matignon, qui souhaite "rester dans la politique active", selon une confidence d'un proche de François Hollande. Redevenu simple député, Jean-Marc Ayrault a donc refusé de s'assagir.

Si le président de la République a songé à lui pour intégrer l'institution, c'est qu'il pense avoir une dette envers ce Premier ministre loyal, affirme L'Opinion. Mais aussi pour faire passer la déception de ce dernier, qui avait un temps espéré présider le Conseil européen.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant