Congrès PS : Aubry a offert le parti au ticket Cambadélis-Hollande

le
0
Cambadélis va être investi dans quelques jours, à l'issue d'une second tour sans suspense, pour défendre des réformes fiscales (prélèvement à la source, progressivité de la CSG) qui ne sont guère dans les cartons de Michel Sapin à Bercy.
Cambadélis va être investi dans quelques jours, à l'issue d'une second tour sans suspense, pour défendre des réformes fiscales (prélèvement à la source, progressivité de la CSG) qui ne sont guère dans les cartons de Michel Sapin à Bercy.

Il est toujours aisé de refaire le match après coup, mais le Congrès du PS était en vérité plié en faveur de François Hollande depuis les départementales, voire avant. Le score de la Motion A, porté par Jean-Christophe Cambadélis (60 %), doit beaucoup au ralliement de Martine Aubry. La maire de Lille n'a pas épousé la fronde pourtant défendue par certains de ses anciens amis, à l'instar de Christian Paul, le premier signataire de la motion B (30 %). Aubry jouait un rôle pivot. Légitimiste, elle n'a pas souhaité préparer sa revanche de la primaire 2011. Dès le mois de novembre, elle assurait à François Hollande qu'elle ne se présenterait pas contre lui en 2017. Elle posait toutefois deux conditions : que le parti ne s'aligne pas sur les positions de Manuel Valls et qu'en aucun cas Jean-Christophe Cambadélis ne prépare la candidature de Manuel Valls. La maire de Lille entendait surtout peser sur la ligne du parti. Elle a obtenu des concessions autour du 11 avril quand, au cours d'une longue soirée (jusqu'à 3 heures du matin), Jean-Christophe Cambadélis a dû "gauchir" sa motion de synthèse entre les aspirations disparates d'un Gérard Collomb (le plus libéral des socialistes), les coups de barre à gauche d'Aubry et la surveillance de l'Élysée.Ce qui a abouti à une situation un peu spéciale : Cambadélis va être investi dans quelques jours, à l'issue d'un second tour sans suspense, pour défendre des réformes fiscales (prélèvement...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant