Congrès du PS : au fait, à quoi ça ressemble un socialiste ?

le
1
Des militants dans la salle plénière du 77e congrès du Parti socialiste, à l'arrivée du Premier ministre Manuel Valls.
Des militants dans la salle plénière du 77e congrès du Parti socialiste, à l'arrivée du Premier ministre Manuel Valls.

 

Au final, le 77e congrès du PS n'aura pas débouché sur grand-chose. Martine Aubry, la socialiste « ambiguë et brumeuse », n'a pas parlé à la tribune de la salle plénière pour expliquer son ralliement à la motion A, quand, par le passé, elle s'était montrée beaucoup plus critique envers le gouvernement.

Il y a une semaine se tenait le congrès des Républicains. Alors, pendant leur rassemblement à eux, et pour bien marquer le fossé qui les sépare, les socialistes ont quand même tenu à raviver la flamme de gauche. « Un électeur de gauche porte des valeurs d'humanisme, de convivialité et de solidarité », rapporte un adhérent. En résumé, des paroles pleines de bons sentiments. Une jeune socialiste ose même : « Un électeur de gauche est un être humain normal. » François Hollande serait ravi.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le dimanche 7 juin 2015 à 11:39

    Un socialiste de base: je ne sais pas,mais un élus socialiste est un dogmatique, clientéliste, qui à trouvé une bonne place dans le pot de confiture et qui souhaite y rester. Aucun n'a fait quoi que ce soit pour réduire le nombre d'élus:ni pour réduire le nombre des fonctionnaires. Ils ont tous marché ensemble pour conserver leurs avantages et les privilèges de leur clientèle: fonctionnaires et statuts spéciaux