"Companion", l'appli garde du corps pour rentrer en toute sécurité

le
0
« Companion » ne permet pas encore aux Français(es) de bénéficier de ses services.
« Companion » ne permet pas encore aux Français(es) de bénéficier de ses services.

Deux heures et demie du matin, samedi. Plus de métro, pas de taxis. Vous rentrez seul(e), pas franchement emballé(e) par l'idée. Vos amis non plus, d'ailleurs, bien que les bougres n'aient pas proposé de vous raccompagner. La bonne nouvelle, c'est qu'ils peuvent désormais veiller sur vous à distance, sans même vous appeler. C'est tout l'intérêt de « Companion », l'application mise au point l'année dernière par cinq étudiants de l'université du Michigan soucieux de voir leurs camarades arriver chez elles saines et sauves après avoir traversé le campus dans l'obscurité. Pour jouer les anges gardiens, nul besoin de la télécharger : il suffit de faire partie du répertoire de la personne à chaperonner.

Comment ça marche ?

L'utilisateur entre une destination et indique son moyen de transport puis désigne, dans sa liste de contacts, un ou plusieurs compagnon(s) de route, pour un voyage sous bonne escorte jusqu'au bout de la nuit. Une fois la demande acceptée, le veilleur reçoit un plan lui signalant la position de son camarade. Un système de géolocalisation qui permet à l'accompagnateur virtuel de suivre chaque trajet réalisé en temps réel, façon Google Maps. S'il s'égare, pique un sprint ou perd ses écouteurs, l'application en avertit sans attendre le « compagnon », qui peut alors le contacter. Si la personne ne répond pas dans les 15 secondes, un bruit strident émanera de son portable. D'autre part, un bouton « je...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant