Comment Steve Jobs a refusé que Tim Cook lui sauve la vie

le
1
En 2009, Tim Cook avait proposé à Steve Jobs de lui faire don d'une partie de son foie.
En 2009, Tim Cook avait proposé à Steve Jobs de lui faire don d'une partie de son foie.

Steve Jobs aurait-il pu vaincre le cancer qui l'a finalement emporté le 5 octobre 2011 ? Nul ne le sait, mais il aurait sans doute pu vivre un peu plus longtemps s'il avait accepté la proposition faite par Tim Cook deux ans avant sa mort, en 2009. Une offre d'une générosité étonnante. C'est une révélation à paraître dans Becoming Steve Jobs, une nouvelle biographie consacrée au génie d'Apple, corédigée par Rick Tetzeli et Brent Schlender, en librairie le 24 mars prochain.En 2009, Steve Jobs était déjà gravement malade. En toute discrétion, Tim Cook, son bras droit, s'était renseigné et avait découvert que son groupe sanguin correspondait à celui, rare, de Jobs. Pour lui sauver la vie, Tim Cook a alors eu l'idée d'un des plus grands sacrifices qui soient : lui faire don d'une partie de son foie, alors que le cancer du pancréas du maître de la Pomme supposait qu'il bénéficie d'une transplantation de toute urgence. "Je lui ai dit : Steve, je suis en parfaite santé. J'ai fait un bilan médical, voilà le rapport", explique Tim Cook dans ce livre. "Je peux le faire sans me mettre en danger. Je me porterai bien." "Non, a-t-il dit. Je ne te ferai jamais cela. Je ne ferai jamais cela."Tim Cook explique que cela l'a éclairé quant au caractère de l'ombrageux visionnaire d'Apple, connu pour son ego. "Quelqu'un d'égoïste ne répond pas cela. Voilà un homme qui est mourant, proche de la mort, et quelqu'un en bonne santé lui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 13 mar 2015 à 18:03

    Tout à l'honneur de Steve Jobs.