Comment Macron tisse sa toile dans le pays

le
0
Emmanuel Macron trace lentement mais sûrement son sillon.
Emmanuel Macron trace lentement mais sûrement son sillon.

Petit à petit, Macron fait son nid? À raison de deux à trois déplacements par semaine ? programme ponctué par trois grands meetings, dont le premier ce 4 octobre à Strasbourg ?,le leader d'En marche ! creuse son sillon en France. Et ramène dans ses filets, malgré les oukases socialistes, quelques grands élus. Au c?ur du dispositif, évidemment, il y a le président du Grand Lyon, Gérard Collomb, qui, depuis son ralliement officiel au mois de mai, n'en finit pas de mouiller la chemise pour « son » poulain. « Macron, c'est une petite machine qui a démarré il y a peu de temps, les réseaux ne sont pas encore formalisés, mais nous travaillons à l'implantation sur le territoire pour ancrer en profondeur En Marche ! », explique celui qui a fait de la deuxième métropole de France la capitale de la « Macronie ».

Chiffres à l'appui : à Lyon, les « marcheurs » sont d'ores et déjà 3 500 quand les encartés socialistes ne sont que 2 000. Et le premier fédéral PS, qui n'est autre que le successeur adoubé par Gérard Collomb, David Kimelfed, penche côté Macron. « Je suis proche de sa manière de voir les choses », affirme-t-il. Même opinion de la part de la MoDem Fouziya Biuzerda, adjointe au maire de Lyon. Au risque de prendre à rebours les positions du président de son mouvement, François Bayrou, celle-ci affirme : « Il y a une ligne animée par Emmanuel Macron qui correspond à notre espace politique. »

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant