Comment les sarkozystes tentent de banaliser les idées de Juppé

le
0
Entre Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, la guerre pour les primaires est déclarée.
Entre Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, la guerre pour les primaires est déclarée.

Surtout, faire comme si de rien n'était. Comme si le mesuré, le modéré Alain Juppé n'avait pas surpris tout le monde en dévoilant dans Le Journal du dimanche puis dans un livre à paraître le 6 janvier (chez Lattès) des propositions très musclées. Comme si le rival de Nicolas Sarkozy pour la primaire ne venait pas jouer habilement sur le terrain favori de l'ancien président, ne tentait pas de lui piquer son thème favori, celui de la sécurité.

Chez les sarkozystes, on distingue, ce début de semaine, ceux qui ne sont "pas étonnés du tout". "À plusieurs reprises depuis les attentats du 13 novembre, Juppé avait fait des interventions en réunion pour dire que la pondération n'excluait pas la réaffirmation très forte de l'autorité de l'État. On savait donc que son état d'esprit le conduirait à des propositions très fermes, très carrées", raconte le sénateur Roger Karoutchi.Juppé a tout copié ?

Et puis, il y a ceux qui s'écrient : "Rien de nouveau sous le soleil !" L'objectif étant de banaliser les propositions de Juppé, qui survole les sondages pour la primaire de novembre prochain et semble la meilleure chance pour la droite d'emporter la prochaine présidentielle. "Dans son livre, il n'y a que des propositions déjà avancées dans les groupes de travail et les conventions organisés par Les Républicains", assure Sébastien Huyghe, porte-parole du premier parti d'opposition...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant