Comment la France se vend à l'Arabie Saoudite...(VIDEO)

le
9

Au nom de la "diplomatie économique", François Hollande a remis la légion d'honneur au ministre de l'intérieur saoudien. Révélations sur les liaisons dangereuses de la France et de la péninsule Arabique avec Marc Endeweld, Grand Reporter à Marianne. Ecorama du 14 mars 2016 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • indyta il y a 9 mois

    qui s etonnENT

  • indyta il y a 9 mois

    on fait un inventaire a la Prevert?

  • indyta il y a 9 mois

    les elus champions de valeurs morales...qui s etonne qu ils soient hués?bah oui quand on montre l exemple...

  • M1945416 il y a 9 mois

    oui et les rafales ?? ça nous a couter combien ? combien de marché de perdu a cause de ça ??

  • nayara10 il y a 9 mois

    Ce pays si riche à milliards aurait pu faire un geste pour les réfugiers lui qui soutient les salafistes radicaux ...

  • nayara10 il y a 9 mois

    Notre gouvernement privatise des plages pour ces gens là...Les interdisant aux mécréants par arrêtés préfectoraux ...

  • charleco il y a 9 mois

    La France s'est trompée d'adversaire et d'ennemi. Elle s'est alliée à l'OTAN alors que nos intérêts sont dans l'amitié avec la Russie (partenariat historique). Elle a soutenu les islamistes alors qu'il fallait soutenir Kadhafi et Assad. De telles erreurs relèvent de la vassalité et de la haute trahison (à l'encontre des intérêts de notre pays).

  • charleco il y a 9 mois

    La France a soutenu les islamistes avec les USA, et l'Arabie et elle décore le prince héritier au prétexte de la lutte contre les islamistes. On prend les Français pour des imbéciles.

  • zzxcvb41 il y a 9 mois

    Nous n'avons plus les moyen d'etre raciste. Il faut prendre l'argent ou l'on peut. Quittes a traiter avec des criminels. Avec toutes les armes que l'on a fournit aux Djihadistes, apres avoir installe Daesh en Lybie, on ne peut plus se permettre des lecons de moral.