Cologne survit grâce à son "chaos créatif"

le
0
La mairie de Cologne a vu exploser le nombre de demandes d'asile en un an.
La mairie de Cologne a vu exploser le nombre de demandes d'asile en un an.

Gabriele Klug est la trésorière en charge des affaires sociales de la mairie de Cologne. La responsable des finances de la ville ne cache pas que l'arrivée de 5 000 demandeurs d'asile l'an dernier n'a pas été simple à gérer, mais elle juge que la lumière commence enfin à poindre au bout du tunnel. Entretien.

Le Point : Combien de demandeurs d'asile sont arrivés à Cologne l'an dernier ?

Gabriele Klug : En un an, le nombre de demandeurs d'asile dans la ville est passé de 5 141 à 10 153. Et nous ne savons pas le nombre de migrants qui vont encore arriver cette année. Nous ne connaissons notamment pas les règles qui vont être appliquées en matière de regroupement familial, car ces décisions sont du ressort de l'État fédéral, et non pas des communes.

Quels sont les domaines gérés par la ville ?

Nous sommes en charge notamment de l'intégration des réfugiés, de leur santé et du logement.

Comment parvenez-vous à trouver un toit pour tous ces demandeurs d'asile ?

Nous cherchons en règle générale à ne pas mettre 70 ou 80 migrants dans un même quartier, afin de faciliter leur intégration. Il est toutefois impossible de faire cela lorsque vous devez héberger 5 000 personnes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant