Cologne : rush sur les cours de krav maga

le
1
Le krav maga a été mis au point par l'armée israélienne. Les femmes y voient la possibilité de pouvoir continuer à se promener sans changer leurs habitudes. (Illustration)
Le krav maga a été mis au point par l'armée israélienne. Les femmes y voient la possibilité de pouvoir continuer à se promener sans changer leurs habitudes. (Illustration)

Les poings rougis par les coups, elle est visiblement satisfaite de s'être défoulée en tapant comme une brute sur un sac de frappe. Au lendemain des attaques de la Saint-Sylvestre durant laquelle plusieurs centaines de femmes ont été agressées devant la gare de Cologne par une foule compacte de jeunes hommes originaires principalement d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, le sang de Meni Plouska n'a fait qu'un tour. « J'ai immédiatement acheté un vaporisateur au poivre, avant de m'inscrire à ce cours de krav maga, affirme cette Allemande d'origine grecque âgée de 43 ans. Je veux en effet être capable de me défendre dans la rue et d'aider les gens qui en ont besoin. »

Depuis le début de l'année, les écoles d'arts martiaux ne parviennent plus à répondre aux demandes de particuliers qui souhaitent suivre des cours. « Nous enregistrons un véritable boom. Nous recevons en moyenne chaque mois entre quinze et vingt demandes de femmes qui veulent s'inscrire chez nous, constate Tana Schulte, une psychologue qui forme pendant son temps libre les amateurs au krav maga, une méthode d'autodéfense mise au point par l'armée israélienne. Mais depuis le nouvel an, nous recevons vingt à quarante appels par... jour. » Le fondateur du club Mein Crossfit confirme cet engouement subi. « Le nombre de nos adhérents est passé de deux cents à trois cents en un an et nous sommes aujourd'hui submergés de demandes, se félicite Chris Schmidt,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • OSS119 il y a 11 mois

    Bravo les filles. Et les garçons, secouez-vous. Cela fait longtemps que les autres ont appris la boxe..;