Clermont-Ferrand : panique au Luna Park

le
1
Les forains ont répliqué à leurs assaillants avec des fusils à plomb. 
Les forains ont répliqué à leurs assaillants avec des fusils à plomb. 

Des cris, des coups de feu et une fumée noire qui s'élève dans un ciel bleu azur... C'est une véritable scène de guérilla urbaine qui s'est jouée dimanche au Luna Park de Clermont-Ferrand. La fête foraine - qui s'installe tous les ans en périphérie de la capitale auvergnate - a tourné à l'affrontement armé entre bandes rivales : jeunes des quartiers nord de la ville contre forains. Selon les témoins, entre cent et cent cinquante jeunes cagoulés et armés ont débarqué dans les travées de la fête en début d'après-midi, à l'heure de l'ouverture, pour en découdre avec des forains avec qui ils avaient eu maille à partir quelques jours plus tôt.

Une enquête a été ouverte par la sécurité départementale pour déterminer les responsabilités de chacun. Mais, selon le préfet, Michel Fuzeau, tout serait parti d'une altercation survenue jeudi dernier. « Un jeune homme a eu le nez arraché à la suite d'une bagarre il y a quelques jours. Il a été hospitalisé. Un groupe de jeunes s'est rendu sur place pour le venger. »

« Parole contre parole »

Face à leurs assaillants, les forains ont aussitôt ouvert le feu avec des fusils à plomb. Le tout sous les yeux médusés des passants qui s'apprêtaient à se rendre à la fête foraine en famille. « On nous a confinés dans les restaurants et les bars aux alentours, raconte une témoin. Au début, on n'a pas tout compris. On entendait des coups de feu. Mais on ne se doutait pas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bernm le lundi 2 nov 2015 à 14:58

    Ca se passe dans quel pays?