Claude Goasguen : "Je m'excuse d'avoir utilisé le terme maghrébins"

le
0
Claude Goasguen, député-maire du 16e arrondissement. 
Claude Goasguen, député-maire du 16e arrondissement. 

Quelle mouche a piqué Claude Goasguen ? Invité mercredi soir de la chaîne LCP, le député-maire du 16e arrondissement a taclé « l'identité heureuse » prônée par Alain Juppé. Sceptique sur ce thème de campagne qu'il juge « centriste », il a ensuite estimé : « Nous avons un problème avec les Maghrébins incontestable. Cette affaire de la guerre d'Algérie a été très mal perçue par la communauté musulmane maghrébine de la 3e génération. » Tweetée, la sortie a créé un tollé sur les réseaux sociaux et été ensuite supprimée.

Le Point.fr : Ce tweet a été très mal perçu, le regrettez-vous ?

Claude Goasguen : Les bonheurs du tweet simultané. C'est mon équipe qui l'a envoyé. Je le regrette, mais j'assume le fond de mon propos. Je tiens à m'excuser d'avoir utilisé le terme « maghrébins ». Des gens ont été blessés, et j'en suis navré. J'évoquais la jeunesse française issue de l'immigration qui a du mal à s'intégrer, je ne me tournais pas contre eux.

Sur le fond, vous maintenez vos propos ?

Évidemment. Au-delà de l'État islamique, on s'aperçoit que ce sont des jeunes Français, des jeunes femmes et de jeunes hommes, dont les parents ou les grands-parents furent immigrés, qui s'en vont en Syrie et en Irak ou qui commettent des attentats. C'est une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant