Circulation alternée lundi à Paris contre la pollution

le
3
CIRCULATION ALTERNÉE LUNDI À PARIS CONTRE LA POLLUTION
CIRCULATION ALTERNÉE LUNDI À PARIS CONTRE LA POLLUTION

PARIS (Reuters) - Les autorités françaises ont décidé de mettre en place lundi la circulation alternée à Paris en raison de la persistance d'un pic de pollution atmosphérique au-dessus de la capitale, comme annoncé vendredi par la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal.

La décision a été annoncée samedi dans un communiqué par la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, qui réclamait cette mesure depuis jeudi, et confirmée au ministère de l'Ecologie.

Elle devait être officialisée en fin d'après-midi par le préfet de police de Paris, qui a reçu les experts concernés, puis les élus locaux, en fin de matinée.

L'organisme de surveillance de la qualité de l'air dans la région parisienne, Airparif, "prévoit que le seuil d'information de pollution atmosphérique aux particules sera à nouveau dépassé ce week-end en Ile-de-France", déclare Anne Hidalgo.

En raison de cette persistance, l'application de la circulation alternée et du contournement de l'Ile-de-France par les poids-lourds en transit a été décidée par l'Etat pour la journée du 23 mars, ajoute-t-elle.

Elle précise que seuls les véhicules portant une plaque d'immatriculation impair ou "propres" - hybrides et électriques - ainsi que ceux transportant plus de trois personnes, seront autorisés à circuler dans la capitale.

Le contrevenant risque une amende de 22 euros avec immobilisation du véhicule, voire sa mise en fourrière.

Les transports en commun d'Ile-de-France seront gratuits - ils l'étaient dès samedi - comme le stationnement résidentiel et le stationnement dit "rotatif" pour les véhicules pairs.

Des mesures de gratuité totale ou partielle sont aussi annoncées pour les utilisateurs de voitures électriques et de vélos en libre service (Vélib' et Autolib').

POLÉMIQUE

Si l'on déclare au ministère de l'Ecologie que ce n'est pas à la maire de Paris mais au préfet de police d'annoncer les mesures de restriction de la circulation, on ne les confirme pas moins de même source, pour cause de persistance du pic de pollution atmosphérique prévue jusqu'à lundi.

"Lundi, il y aura la circulation alternée sauf s'il y a une baisse manifeste de pollution demain et après-demain", avait déclaré vendredi soir la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, pour mettre fin à une polémique entre elle, Anne Hidalgo et l'ex-ministre écologiste du Logement Cécile Duflot.

Ces deux dernières se sont élevées contre le refus des pouvoirs publics de mettre en place la circulation alternée dans la capitale dès ces derniers jours. Cette polémique a amené le chef de l'Etat, François Hollande, à intervenir.

De Tunisie, où elle était samedi en déplacement, Anne Hidalgo, s'est félicitée de la décision prise à la mi-journée, non sans en remettre une petite couche.

"Je pense que le débat qu'il y a eu tous ces derniers jours était un peu inutile compte tenu du fait qu'il y a les données scientifiques dont on dispose pour les prévisions du lendemain. On aurait pu le faire avant", a-t-elle dit à BFM TV et iTELE.

Même écho du côté de Cécile Duflot, qui s'est aussi réjouie de la décision tout en jugeant "dommage qu'on ait tant attendu".

"Ce n'est pas un sujet de débat politicien, c'est un sujet de santé publique", a dit à BFM TV la dirigeante écologiste, pour qui la meilleure solution serait l'automaticité des mesures d'urgence en cas de pic de pollution.

"C'est ce que les écologistes demandent : à partir du moment où on a atteint un seuil de pollution, c'est automatique, il n'y a pas de débat, il n'y a pas de décision ministérielle, on passe en circulation alternée", a-t-elle expliqué.

(Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2711013 le dimanche 22 mar 2015 à 12:20

    J ai écris : la circulation alternée, c esy : les Nos. Impairs roulent à gôche, les Nos. Pairs à gôche... j ai toujours dit qu ils ne sont pas nets, à gôche... ben ça a été censuré ??? ...!!!

  • Pathor le samedi 21 mar 2015 à 16:03

    oups "très " peu. Mais dites merci aux écolos Allemands pour leur production d’énergie électrique d'origine fossile à 56%.

  • Pathor le samedi 21 mar 2015 à 15:59

    Il suffit de regarder cette carte : http://www2.prevair.org/ pour comprendre que ça ne résoudra rien ( ou tès peu) .